Pour plus de 2000 patients chaque année, l'espoir se traduit par un nouveau stimulateur cardiaque.
 

Message du président-directeur général

Dr Bruce RoeJ’aimerais profiter de l’occasion, au moment d’écrire mon premier Message du président depuis ma nomination à titre de président-directeur général de l’Hôpital Saint-Boniface, pour vous adresser mes remerciements personnels.

En septembre 2015, notre président-directeur général, Michel Tétreault, a succombé à une très brève maladie. Michel avait de la passion et une vision : changer le système et créer les conditions qui permettraient d’offrir d’excellents soins. Il voulait aussi assurer la durabilité des soins de santé au Canada. Depuis qu’il nous a mis sur la voie de la transformation il y a huit ans, nous avons fait beaucoup de progrès.

Au cours de la dernière année, notre organisation a dû relever beaucoup de défis et pourtant nos 4000 membres du personnel et nos médecins ont continué à prodiguer les meilleurs soins aux patients. Malgré les transitions et l’incertitude, notre organisation s’engage à continuer à faire beaucoup de progrès. Je suis reconnaissant de cet engagement et aussi du soutien extraordinaire de la part de mes collègues de l’équipe de haute direction, de la direction, des gestionnaires, du personnel, des médecins, des patients et de nos partenaires régionaux. Votre soutien depuis ma nomination me touche profondément.

Grâce aux visites aux patients par des membres de la haute direction, nous avons chaque jour l’occasion d’avoir l’avis des patients sur les soins et la compassion prodigués par le personnel. Nous apprenons et constatons aussi les changements que les équipes font pour améliorer l’expérience du patient. Nos efforts et nos expériences en matière de transformation font effet et le niveau d’engagement et de compassion ainsi que le changement sur notre façon de penser et d’agir me rendent fier.

Bien qu’il y ait encore du travail à faire pour mieux répondre aux besoins des patients, il y a eu beaucoup d’améliorations concrètes dans plusieurs secteurs de l’hôpital. Au cours du dernier trimestre, 87 pour cent des patients ont jugé les soins excellents ou très bons.

Nous avons pris de nombreuses mesures pour améliorer la sécurité des patients, tels que les transferts et les transitions plus sécuritaires, et la réduction des infections d’origine hospitalière et des chutes. Nous nous sommes engagés à améliorer la communication entre les équipes afin de nous aider à mieux réussir notre travail et améliorer la sécurité des soins. Nous avons demandé au personnel de collaborer avec nous afin de constater et signaler les problèmes et de participer à leur résolution. De plus en plus de membres du personnel apprennent à mieux résoudre les problèmes grâce à des ateliers offerts par l’équipe de transformation ou à des conversations et de nouvelles habitudes acquises au sein de leur propre équipe.

Par l’entremise du Sondage sur la culture de la sécurité des patients 2015, le personnel et les médecins nous ont dit que nous sommes plus à l’aise de signaler les torts et de tirer une leçon des incidents qui se sont produits à l’Hôpital Saint-Boniface. Nous encourageons le personnel à continuer à signaler les choses qui ne vont pas bien.

Depuis 2008, le niveau d’engagement des employés est passé de 41 pour cent à 61 pour cent.

Bien que nous ayons encore des défis à relever pour répondre aux besoins des patients en temps opportun et face à la hausse des coûts dans le système de soins de santé, nous croyons que l’engagement du personnel et des médecins à aller de l’avant et continuer à s’améliorer est au cœur du succès de notre transformation.

Le conseil d’administration de l’Hôpital Saint-Boniface a réitéré son engagement envers la transformation et la direction que nous avons prise en tant qu’organisation. À titre du nouveau président-directeur général de l’Hôpital Saint-Boniface, je m’engage à poursuivre dans cette voie.

Nous avons choisi la transformation lean comme étant la méthode la plus efficace pour améliorer la qualité et s’attaquer au problème du coût. Il s’agit d’une manière de réaliser notre vision : « assurer les soins les meilleurs et les plus sûrs qui soient à chacun des patients, lors de chaque intervention, et ce, tous les jours, et obtenir les meilleurs résultats possibles à un coût abordable pour tous les Manitobains et Manitobaines ». Nous pouvons être des chefs de file dans la prestation des meilleurs soins de santé au Canada.

Afin d’y parvenir, nous devons aborder le travail et les relations autrement. Respecter les forces et les contributions particulières de chacun; avoir l’humilité d’écouter et d’apprendre des autres; s’engager et se motiver mutuellement au dépassement; être ouvert à entendre parler des problèmes; être à l’aise d’utiliser les données et les faits dans la prise de décisions. Voilà quelques-uns des principes qui pourront aider nos équipes et notre organisation à s’épanouir.

Transformer les soins de santé signifie aussi comprendre la maladie afin d’améliorer la santé de notre communauté. Le travail d’enquête de nos chercheurs est reconnu au niveau mondial et aide à faire progresser les soins et le traitement de la maladie. Notre travail et nos recherches bénéficient d’un grand appui de notre Fondation et des donateurs fidèles qui fournissent des fonds supplémentaires pour les innovations, l’équipement et la recherche, au profit des Manitobains et Manitobaines.

Nous ne sommes pas les seuls à vouloir améliorer les soins aux patients et la santé de notre communauté. Nous collaborons avec nos partenaires au sein de l’ORSW et nous percevons de nombreuses possibilités pour travailler étroitement avec les communautés de service de notre organisme parrain, la Corporation catholique de la santé du Manitoba, afin de trouver des façons novatrices pour répondre aux besoins de santé, à l’hôpital et dans la communauté. Nous constatons aussi des possibilités de travailler avec tous les secteurs des soins de santé, y compris les soins primaires, la santé mentale et les soins de longue durée. Nous partageons une vision commune sur la prestation de soins de santé fiables, accessibles et abordables pour tous les Manitobains et Manitobaines.

Je vous invite à travailler ensemble, avec moi, avec nos patients et avec nos partenaires pour accomplir notre vision de soins. Je vous encourage à poser des questions, à constater et signaler les problèmes et y proposer des solutions, à célébrer nos succès et à toujours aspirer à l’excellence.

Je suis très encouragé par la persévérance et l’engagement des individus et des équipes qui poursuivent cette voie que nous nous sommes établie il y a quelques années. Je suis très fier du travail déjà accompli et je me réjouis des défis qui se poseront à nous.

Le Dr Bruce Roe est président-directeur général de l’Hôpital Saint-Boniface. Avant d’entrer en fonction en août 2016, le Dr Roe était directeur général des Programmes cliniques et médecin en chef à l’Hôpital Saint-Boniface depuis 2005. Il est membre de la Faculté de médecine à l’Université du Manitoba et a une pratique clinique active en endocrinologie depuis 1999.

© 2006 - Hôpital Saint-Boniface. Tous droits réservés.
409, avenue Taché | Winnipeg, Manitoba | R2H 2A6 | Canada
Tél.: 204.233.8563 | Courriel: sbghweb@sbgh.mb.ca | Lisez nos Conditions d'Utilisation